« Je jure, comme Avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité. »

Avocat résidence des enfants / Droit de visite et d'hébergement

Suite à un divorce, les enfants peuvent résider de manière habituelle chez un de leur parent ou de manière alternative chez les deux parents.

Résidence habituelle

Les enfants peuvent résider habituellement chez l'un des deux parents, tandis que l'autre parent exercera un droit de visite et d'hébergement.

Ce droit de visite et d'hébergement s'exerce de manière classique un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires.

Sachez que les modalités d'exercice du droit de visite et d'hébergement sont déterminées, soit par les parents d'un commun accord, soit par le Juge aux Affaires Familiales. De ce fait, le parent chez lequel les enfants ne résident pas habituellement peut exercer son droit de visite et d'hébergement plus ou moins fréquemment que ne le prévoit la solution classique (une fois tous les trois jours, par exemple).

Résidence alternée

Le plus souvent, la résidence alternée s'exerce de la manière suivante : une semaine chez le père, une semaine chez la mère et la moitié des vacances scolaires au domicile de chacun des parents.

Il revient au Juge aux Affaires Familiales de fixer ou de valider les conditions dans lesquelles doit s'exercer la résidence alternée. Celle-ci peut en effet différer du modèle classique pour mieux préserver l'intérêt des enfants. Ainsi, les temps passés chez chacun des parents ne sont pas obligatoirement les mêmes.

Contact

Consultez également :